Le centre KTTEL

Karma Theksoum Tashi Eubar Ling

En tibétain Karma Theksoum Tashi Eubar Ling signifie "Le Jardin du Flamboiement de la Lumière Auspicieuse des Trois Véhicules du Bouddadharma. 

Le centre a vu le jour grâce à l'impulsion et la dévotion de Dechen Drolma, disciple du IIIème et IVème Jamgon Kongtrul Rinpoché. Son nom a été donné par Sa Sainteté le XVIIème Gyalwang Karmapa Ogyen Trinley Dorjé, le Hiérarque spirituel de la Lignée Karma Kagyu. 

Son Eminence le IVème Jamgon Kongtrul Rinpoché, un des plus importants maitres de la Lignée Karma Kagyu, est le directeur spirituel du Centre KTTEL.

En Occident les lieux de pratique et d'enseignement existants sont souvent en dehors des villes, dans des lieux quelquefois difficiles d’accès et où il faut être hébergés pour recevoir les enseignements et pratiquer dans des conditions favorables. La création de centres Bouddhistes dans ou près des zones urbaine facilite l’accès aux enseignements et à la pratique tout le long de l’année, et cela est d'autant plus bénéfique que c'est écologique.

Le centre bouddhiste tibétain KTTEL se situe dans le centre-ville de la Roche sur Foron en Haute-Savoie dans la région frontalière avec la Suisse à proximité de Genève. Le Centre est en lien direct avec le siège spirituel de Son Eminence le IVème Jamgon Kongtrul Rinpoché,  le Monastère et l’Institut Rigpé Dorjé de Pullahari à Kathmandu au Népal. 

Vous êtes bienvenu même pour une courte visite. n'hésitez à nous contacter à l'avance. Contact >

La génèse de KTTEL

En 1991, la dernière fois que Dechen Drolma a rencontré son Maître le IIIe Jamgon Kongtrul Rinpoché, c’était en Suisse à Genève. Il était prévu qu’il  aille  en France voisine pour bénir un lieu  de pratique que Dechen Drolma mettait à disposition pour un groupe de pratiquants de Genève. Finalement cela n’a pas pu se réaliser et Jamgon Kongtrul Rinpoché lui a dit : «  I’m sorry but I promise next time I come back  I will visit your place ! ». Cette phrase est toujours restée en mémoire.

Après cinq années d’interruption  le groupe de pratiquants a recommencé à en 1996.

En juillet 1997 Dechen Drolma est allée au Tibet pour rencontrer S.S. Karmapa pour la première fois. Par l’intermédiaire d’un de ses amis elle lui a demandé un nom pour le groupe de pratique. En septembre elle reçoit le Nom de « Karma Theksoum Tashi Eubar Ling ». Lama Tcheuky, disciple et traducteur de Bokar Rinpoché, explique la traduction en disant qu’il s’agit d’un nom pour un Centre du Dharma et non pas seulement pour un groupe et que c’est le premier nom d’un lieu de Dharma donné par le 17ème Karmapa pour la France. 

Après deux ans de réflexion, en 1999 Dechen Drolma reçoit l’approbation de Chanzo Tenzin Dorjé, le Secrétaire général des oeuvres de Jamgon Kongtrul Rinpoché, pour que le centre créé avec le nom KTTEL soit sous l’égide S.E. Jamgon Kongtrul Rinpoché. 

En Avril 2000, elle fonde les statuts de l’Association KTTEL avec la collaboration du groupe de pratiquants.  Et en juillet 2000, Elle rend à nouveau visite à S.S. Karmapa à Dharamsala et elle l’ informe de la situation.

En janvier 2001, le Centre KTTEL nait   la Roche sur Foron et en novembre Khenpo Chokey est invité pour la première fois pour enseigner  « L’Appel au Lama de loin ».

Puis en juillet 2004  Khenpo Tsultrim Gyamtso Rinpoché vient pour  la première fois, suivi d’une nouvelle fois en 2005.

A partir de juillet 2006  Lama Sonam  vient très régulièrement. 

En juillet 2007  pendant un voyage à Pullahari Dechen Drolma discute avec Jamgon Kongtrul Rinpoché, qui a alors 12 ans, qui confirme Lui-même que le centre Bouddhiste Tibétain Karma Theksoum Tashi Eubar Ling est son Centre en appuyant son pouce retourné sur la table. A la suite de cela Chanzo Tenzin Dorjé donne le Logo qui avait été dessiné et préparé par le IIIème Jamgon Kongtrul Rinpoché.  Cette même année Khenpo Chokey est invité une seconde fois et c’est le début des tournées européennes des enseignants du Labrang de Jamgon Kongtrul Rinpoché.

En 2009 Drupon Khenpo Lodro namgyal est invité pour la première fois en Europe.

Puis en 2010 le Centre rencontre des fragilités financières et aussi  Dechen Drolma  se trouve confrontée à des difficultés personnelles importantes.  Alors elle retourne voir Jamgon Kongtrul Rinpoché pour lui annoncer l’intention d’arrêter l’activité du Centre pour toujours à cause des difficultés à gérer. En réponse, son Maître lui demande de  continuer en la rassurant que de l’aide viendra… Et la vie du Centre continue avec le soutien et la coopération de membres et amis fidèles et généreux.